Comment passer à l’action pour se reconvertir ?

11/4/2024

Vous envisagez une reconversion. Il est donc possible que vous soyez engagé depuis quelques temps dans une réflexion complexe, où doutes et envies se succèdent sans laisser place, pour l’instant, à l’action. Rassurez-vous, c’est tout à fait normal ! A La Solive, on accueille 100% d’élèves en reconversion, et voici les conseils qu’on leur donne pour transformer leurs envies en un vrai changement de vie.

Informez-vous sur la réalité du métier qui vous intéresse

Quand on songe à se reconvertir, il est tentant d’imaginer une version idéale du métier auquel on s’intéresse. Ce qui nous attire, ce sont les aspects positifs : les tâches les plus intéressantes, le sens, le salaire, ou tout cela à la fois. Et nous pouvons avoir tendance à occulter le reste (par exemple, le fait qu’un métier comporte aussi une part d’administratif, ou qu’il exige des déplacements fréquents). C’est normal, et c’est même indispensable au début pour se projeter dans une nouvelle vie professionnelle.

Mais pour rendre votre projet concret, il faut dépasser ce stade. Et la seule chose à faire, c’est de s’informer ! Entre tous les possibles, vous devez commencer à choisir, pour pouvoir vous engager à fond dans une direction.

  • Allez voir des gens : certain,e,s élèves font des immersions près de chez eux/elles avant même de postuler à La Solive. D’expérience, les entreprises sont beaucoup plus ouvertes à vous accueillir pour quelques jours d’observation que vous ne pourriez le penser. Et c’est aussi l’occasion de vous faire un début de réseau dans le secteur. Les salons professionnels sont aussi une excellente source d’information.
  • Vous pouvez aussi interroger des professionnel.les à distance. N’hésitez pas à contacter d’anciens élèves sur LinkedIn par exemple, ils et elles sont souvent passés par les mêmes étapes de réflexion que vous, et vous donneront probablement des conseils très utiles.
  • Consulter les sites de recherche d’emploi vous permettra de trouver des noms d’entreprises et des fiches de postes ouverts, avec l’ensemble des missions, et une idée des profils recherchés.

A ce stade, est-ce que vous vous projetez bien comme auditeur thermicien ? Comme chargée d’affaires avec un portefeuille de client qui s’étendra peut-être dans toute la région ? Comme conseiller France Rénov’ dans une association à côté de chez vous ?

Quelques questions à se poser pour affiner son projet de reconversion dans la rénovation énergétique :

  • A quelle étape d’un projet de rénovation vous avez envie d’intervenir : en amont, avec une posture d’expert ou une posture commerciale ? Durant le chantier, en tant que coordinateur de travaux ou assistant à maîtrise d’ouvrage ?
  • Sur quel type de produit/client voulez vous travailler : maison individuelle, co-propriété, tertiaire, collectivités ?
  • Quelle serait votre répartition idéale entre bureau et terrain ?
  • Quelle taille d’entreprise ?
  • Quel salaire ?
  • Dans quelle zone géographique ? Etes-vous prêt à faire de longs trajets depuis votre domicile ?

Anticipez votre planning de reconversion

Un projet de reconversion prend du temps ! Bien sûr, il y a déjà le temps de réflexion, plus ou moins long selon votre situation (ou votre tempérament). Mais une fois votre décision prise, quelques éléments seront à garder en tête pour bien anticiper :

  • Certaines dates sont très demandées. Les promotions de septembre et janvier sont déjà remplies à 80%, 3 mois avant la date de la rentrée.
  • Notre processus de sélection peut prendre jusqu’à 15 jours : suite à votre 1er entretien, vous réalisez un test technique, puis un entretien final avec l’une de nos directrices de campus.
  • En amont du démarrage de la formation, certains élèves effectuent des demandes d’aides auprès de Pôle Emploi, un Projet de Transition Professionnelle (PTP), sollicitent des aides de leur région … Les dossiers de PTP notamment peuvent mettre jusqu’à 6 mois pour être validés.
  • Nous recommandons généralement à nos élèves de valider leur inscription au moins 1 mois avant le démarrage de la promotion. Cela leur laisse 1 mois pour réaliser les cours préparatoires en ligne, affiner leur projet professionnel, et commencer à contacter des entreprises pour leurs stages.
  • Parfois, nous avons des désistements de dernière minute et pouvons vous proposer une place 1 semaine avant le départ. Si cela arrive, il faudra que vous vous rendiez très disponible durant cette semaine pour réaliser le travail préparatoire avant la rentrée.
  • En moyenne, il faut 21 jours à nos élèves pour trouver un emploi après leur diplôme.

Par exemple, si vous souhaitez démarrer un nouvel emploi dans la rénovation énergétique en septembre 2024, il faudra anticiper une formation de mars à juin, et une recherche d’emploi courant juillet, donc postuler au plus tard en décembre 2023. Si vous êtes en poste et souhaitez vous engager dans une démarche de PTP, nous vous recommandons de postuler dès septembre 2023.

Dès que possible, faites le point sur la partie administrative et financière

La question financière fait partie des grandes inconnues lorsqu’on s’imagine changer de métier. D’une part, sur les salaires auxquels vous pourriez prétendre dans ce nouveau secteur, et d’autre part, sur les coûts relatifs à la formation (prix, facilités ou non de financement, et durée de la perte de salaire si vous êtes en poste). Mais en planifiant tôt, vous pouvez minimiser le risque et aborder cette nouvelle étape plus sereinement.

La rénovation énergétique est un secteur en tension, il existe donc plusieurs financements pour aider les personnes qui souhaitent se reconvertir. Mais ils ne vous seront accordés que si votre projet est concret, documenté et que vous faites preuve d’une réelle motivation !

  • Faites le point sur votre Compte Personnel de Formation (CPF). Les formations de La Solive sont 100% éligibles au CPF, et la grande majorité de nos élèves y ont recours pour financer une partie de leur formation.
  • Si vous êtes en poste (CDI, CDD de plus de 5 mois, interimaire ou intermittent), renseignez-vous sur les dispositifs de Transitions Professionnelles et échangez dès que possible avec un Conseiller en Évolution Professionnelle (CEP)
  • Si vous êtes demandeur d’emploi, renseignez-vous au maximum sur le secteur, la formation que vous visez, et montez un premier mini-dossier avec ces éléments, pour avoir une base de discussion avec votre conseiller.e Pôle Emploi. C’est lui ou elle qui jugera de la solidité de votre projet, et vous permettra en conséquence d’accéder ou non à un financement.

Prenez rendez-vous pour en savoir plus sur la formation

Dès le premier rendez-vous en ligne, notre équipe d’admission vous aide à préciser votre projet professionnel en vous donnant toutes les informations indispensables pour prendre votre décision : la réalité des métiers auxquels nous préparons, les évolutions en cours dans le secteur, les salaires de sortie…

Nos formations étant sélectives, nous privilégions les personnes dont le projet professionnel a été réfléchi (sans qu’il ait besoin pour autant d’être 100% écrit et détaillé). Mais nous sommes aussi très disponibles pour discuter avec vous si vous en êtes à l’étape de la réflexion : nous pourrons évaluer ensemble si notre formation pourrait vous convenir.

Préparer la rentrée dans de bonnes conditions

Deux éléments sont encore essentiels pour bien entamer votre reconversion, d’autant plus dans le cadre d’un parcours intensif comme le nôtre.

  • Informez vos proches et organisez-vous avec eux. Vous allez être occupé par la formation intensive, que vous soyez en présentiel ou à distance. En plus des journées de cours, le travail personnel le soir n’est pas à négliger. Et, d’expérience, il n’est pas possible de mener une activité professionnelle en parallèle de notre formation, il vous faudra donc la mettre en pause pendant au moins les 3 mois du parcours.
  • Aménagez-vous un endroit où travailler, notamment pour les cours asynchrones sur notre plateforme en ligne (inclus tant dans le format en ligne que présentiel). Vous devez pouvoir vous plonger à 100% dans votre apprentissage, et acquérir de nouvelles connaissances demande de la concentration et du calme. Avant la rentrée, vous devrez réaliser un travail préparatoire

En quelques mots, pour réussir sa reconversion, il faut s’informer, anticiper le planning, et organiser dès que possible la partie administrative et financière. Si vous songez à changer de vie professionnelle, vous passerez probablement par plusieurs étapes dans votre réflexion et, quel que soit votre rythme, l’essentiel reste d’avancer dans votre projet en vous engageant réellement dans l’une des nombreuses voies possibles.

Alors, prêt à commencer une nouvelle vie ?