RessourcesAuditeur énergétique
Auditeur énergétique
4/7/2024
.
X
min

Devenir RGE : pourquoi et comment obtenir le label ?

Written by
Author - Name
Sommaire

1. Devenir RGE : pourquoi et comment obtenir le label ?

a. Qu’est-ce que le label RGE ?

Les labels RGE sont délivrés par des organismes certificateurs agréés par l’Etat, et chacun couvre un périmètre qui lui est propre. Aujourd’hui, il en existe 13 : Certibat, Qualibat, Eco-Artisans, RGE études OPQIBI et OPQTECC, NF Habitat et Qualit’ENR (Qualisol, QualiPAC, QualiPV, Qualifelec, QualiBois, QualiForage, Chauffage+ et Ventilation+).

b. Pourquoi devenir RGE ?

Pour bénéficier des aides de l’Etat en réalisant leurs travaux, les particuliers doivent faire appel à une entreprise labellisée RGE. Les certificats d’économies d’énergie (CEE), éco-prêts à taux zéro (Eco-PTZ), aides de l’Anah ou encore crédits d’impôts pour la transition énergétique (CITE) ne peuvent être mobilisées que si les propriétaires travaillent avec des entreprises RGE.

Les annuaires RGE (notamment celui de l’Etat) référencent toutes les entreprises agréées dans chaque département. Le démarchage commercial étant interdit dans le secteur de la rénovation énergétique, ce sont les clients qui contactent directement les entreprises RGE. Pour une entreprise, devenir RGE est donc un moyen de s’assurer un carnet de commandes bien rempli, tout en attestant la qualité des prestations qu’elle propose.

2. Devenir RGE : les questions pratiques

a. Combien de temps faut-il pour devenir RGE ?

Le traitement d’un dossier complet prend, en général, entre 1 et 2 mois. En enchaînant la formation et le dépôt du dossier, vous pouvez donc espérer obtenir le label en 3 à 5 mois. Les formations durent une vingtaine d’heures, soit 2 ou 3 jours en intensif.

Pour des professionnel·les expérimenté·e·s, l’obtention du RGE peut être relativement rapide. En revanche, le dossier doit contenir des pièces justificatives qui attestent de chantiers de références réalisés dans les 2 dernières années. Il n’est donc pas accessible directement aux personnes qui se lancent dans le secteur.

b. Quelles sont les étapes pour devenir RGE ?

  1. Formation d’un·e référent·e technique : Au moins une personne dans l’entreprise doit suivre une formation spécifique de 2 à 3 jours. Elle sera la garante de la mention RGE, et donc de la qualité des prestations de l’entreprise. Cette personne doit déjà posséder une expérience dans le métier, comme détaillé dans le paragraphe “Peut-on devenir RGE en tant qu’auto-entrepreneur”).
  2. Montage du dossier de candidature : Plusieurs pièces vous seront demandées :
    • des pièces administratives (par exemple, votre Kbis et votre assurance décennale)
    • des pièces financières comme le bilan comptable de l’année passée
    • une liste des personnes travaillant pour l’entreprise, et du matériel disponible
    • des preuves de chantiers de référence réalisés dans les 2 ans (devis, photos, procès-verbal de réception…
  3. Instruction du dossier : Le traitement d’un dossier complet prend, en général, entre 1 et 2 mois. Cela peut durer plus longtemps si certaines pièces manquent ou ne sont pas validées par l’organisme.

c. Peut-on devenir RGE en tant qu’auto-entrepreneur ?

Si vous lancez votre entreprise dans le secteur, sachez que vous ne pourrez pas obtenir le label RGE sans prouver votre expérience. Deux choses sont indispensables : un diplôme adéquat et une expérience des chantiers.

Prenons l’exemple du RGE audit :

  • Le ou la référent·e technique doit prouver une expérience avec des logiciels thermiques ou en tant que responsable de travaux. En fonction du niveau de diplôme obtenu dans le secteur, il vous faudra entre 1 à 5 ans d’expérience professionnelle supplémentaire : 1 année pour un ingénieur, 3 ans pour un BTS/DUT (ou le diplôme intensif en 14 semaines Chef de projet en rénovation énergétique de La Solive), 5 ans pour un autre diplôme.
  • Il faut justifier d’une expérience dans la rénovation énergétique, avec les mêmes durées d’expériences que ci-dessus.
  • Il faut être équipé (en achat, location ou prêt) de certains équipements comme, par exemple, un wattmètre.
  • Vous devez présenter 3 références de qualité réalisés dans les deux dernières années (devis, photos, procès-verbal de réception…).

d. Quel est le prix pour devenir RGE ?

Les montants ci-dessous représentent une moyenne, qui varie selon la taille de votre entreprise et  le/les RGE que vous obtenez.

La formation au RGE coûte entre 600 et 1500 €, et le dépôt du dossier entre 150€ et 400€. Délivrée pour 4 ans, la certification coûte environ 100€ par an (ce montant minimum augmente en fonction de la taille de l’entreprise). Pendant cette période, l’organisme qui vous a certifié viendra effectuer deux audits de qualité sur vos chantiers, qui vous seront facturés en moyenne 500€.

En résumé, devenir RGE peut prendre quelques mois pour des professionnel·les expérimenté·es qui prouvent avoir réalisé des chantiers de qualité, mais ces personnes possèdent déjà plusieurs années de pratique. Pour effectuer des audits ou des chantiers certifiés RGE dès la sortie de La Solive, nous conseillons à nos élèves de rejoindre l’une des nombreuses entreprises déjà certifiées qui font partie de notre réseau.

Pour celles et ceux qui souhaitent lancer leur entreprise sans expérience préalable dans le bâtiment, s’associer avec un·e expert·e ayant plusieurs années de pratique est une solution possible !

Author
Anthony Grassi
Mis à jour le :
July 4, 2024
Je m'occupe du site internet et des réseaux sociaux à La Solive. Je rédige notamment des articles pour le site à partir des questions que me posent fréquemment les candidat·e·s et les élèves. Et j'imagine aussi les pubs avec l'équipe marketing !
Sommaire
Prêt à commencer une nouvelle vie
Formations pratiques et intensives.
Recrutement toute l'année.
En savoir plus
auteur
Anthony Grassi
Communication