iStock-536272721_edited_edited.jpg

Fiche métier
Chef de projet en rénovation énergétique

Polyvalent par excellence, le chef de projet en rénovation énergétique accompagne et coordonne toutes les étapes d’un projet de rénovation énergétique.

Pourquoi a-t-on besoin de lui ?

Kesako

Pour plusieurs raisons, la rénovation énergétique des bâtiments est aujourd’hui un secteur en plein essor. On la mentionne souvent dans le cadre de la transition écologique car il s’agit du principal levier de réduction de nos émissions de gaz à effet de serre, mais la rénovation énergétique est aussi un enjeu majeur d’amélioration de notre santé et de diminution de nos factures énergétiques, en particulier pour les foyers en situation de précarité énergétique. La rénovation énergétique fait donc pleinement partie du cadre du développement durable par sa double vertu sociale et environnementale.

A l’origine, les rénovations étaient réalisées geste par geste, sans se préoccuper les uns des autres : changer sa chaudière ou ses fenêtres, isoler ses combles, etc. Néanmoins, plusieurs limites à cette approche sont apparues au fil du temps. La première limite, c’est le manque de coordination entre les différents travaux : si on change son chauffage sans réfléchir à l’isolation qui sera faite ensuite, il y a de bonnes chances pour qu’il soit surdimensionné à la fin : c’est plus cher à l’achat, et ça dégrade les performances de fonctionnement ! Une autre limite est la lenteur de cette approche : le propriétaire est prêt à faire plusieurs travaux d’un coup, mais l’artisan lui propose uniquement ce qu’il sait faire et passe à côté de travaux que le propriétaire mettra finalement des années à faire.

 

Or, pour atteindre les objectifs fixés en matière de rénovation énergétique des bâtiments, nous devons aller beaucoup plus vite ! C’est pour accélérer ce processus et gagner en qualité que la rénovation globale s’impose. Il ne s’agit plus de changer les éléments un par un, mais de prévoir des travaux à l’avance sur de nombreux aspects du bâtiment : isolation des murs, du toit et des ouvertures, changement du système de chauffage et de la ventilation, etc.

Isolation d'un immeuble
La Solive - Logo

La planification et la coordination de tels travaux est un travail complexe qui nécessite l’intervention d’un professionnel : le chef de projet en rénovation énergétique

Pattenr_Sourires.png

Quelles sont ses missions ?

En fonction de ses compétences, de son ancienneté et de son poste, le chef de projet en rénovation énergétique peut être appelé à travailler sur différents types de bâtiments : maisons individuelles, immeubles en copropriété, bâtiments tertiaires ou encore bâtiments publics. Evidemment, ses missions vont varier en fonction du type de bâtiments.

Le premier rôle du chef de projet, c’est d’analyser le bâtiment à rénover, afin d’en faire l’évaluation énergétique, et de bien cerner les attentes du maître d’ouvrage (le propriétaire, l’assemblée de copropriétaires, la collectivité territoriale, etc…). Lorsque l’évaluation est menée correctement et que les besoins du maître d’ouvrage sont intégrés, l’objectif est ensuite de lui présenter un projet de rénovation détaillé.

Cette proposition doit inclure un volet technique, explicitant les travaux à réaliser, ainsi qu’un volet financier : le chef de projet doit estimer le plus précisément possible les coûts des travaux et accompagner le maître d’ouvrage dans son plan de financement. Il le guide pour cela dans les différents dispositifs d’aides et de subventions, et le conseille sur le juste prix des travaux à mener. C’est son rôle « d’assistant à maîtrise d’ouvrage » ou AMO.

Si le projet est accepté, le chef de projet peut mobiliser les artisans et entreprises nécessaires à sa réalisation. Il est ainsi amené à travailler avec l'expert en isolation, et l'expert en systèmes de chauffage. Il doit ensuite planifier les travaux et coordonner les différents acteurs pour que tout se déroule au mieux. Cela implique une présence régulière de contrôle sur le chantier, et une communication permanente avec les artisans afin de régler les éventuels problèmes. C’est son rôle de « maître d’œuvre ». Le chef de projet est en action permanente auprès du maître d’ouvrage, de la conception du projet à son aboutissement.

Missions du chef de projet en rénovation énergétique
Forme_1.png

Quelles sont ses qualités et compétences ?

Compétences du chef de projet en rénovation énergétique

Le chef de projet est en contact direct avec ses clients, il doit donc avoir une grande aisance relationnelle et être convaincant pour que le maître d’ouvrage accepte ses projets. Par ailleurs, il gère une équipe de professionnels (artisans, ouvriers) et doit donc posséder des qualités managériales et de communication. Pour coordonner tous ces acteurs sur le chantier, il doit aussi être rigoureux, prévoyant et organisé

Pour faire le diagnostic d’un bâtiment et conseiller efficacement ses clients, le chef de projet doit aussi disposer d’un solide bagage technique. Établir et chiffrer des propositions nécessite une connaissance à 360° du monde et des acteurs de la rénovation énergétique. De plus, afin de proposer un devis pertinent, il doit toujours se tenir informé des mutations techniques du secteur, des évolutions de la législation et des modalités d’obtentions des aides accordées par l’Etat et les collectivités locales.

Quelles perspectives de carrière pour lui ?

Le chef de projet en rénovation énergétique dispose d’une grande liberté : on a besoin de lui dans toute le France. Il peut être embauché en tant que salarié dans une entreprise, où il gagnera entre 3000 euros et 5000 euros brut par mois en fonction de son ancienneté, de ses performances et de son poste. Certaines communes cherchent des chefs de projets pour accompagner les habitants qui désirent se lancer dans la rénovation énergétique, mais le chef de projet peut aussi devenir indépendant et monter sa propre entreprise. La rénovation énergétique est un marché gigantesque et en pleine expansion, alors une chose est sûre : il trouvera toujours du travail !

Lors d’une reconversion, il est plus simple et courant de commencer sur des chantiers de rénovations énergétiques de maisons individuelles. Néanmoins, des profils plus techniques (ingénieurs, architectes, technicien en bureau d’études, etc.) peuvent commencer directement dans des bureaux d’études thermiques pour accompagner des travaux plus importants dans le tertiaire, les grandes copropriétés ou les bâtiments publics.

Carrière du chef de projet en rénovation énergétique