Fiche métier
Expert en isolation

Technicien qualifié, l’expert en isolation assure l’isolation et l’étanchéité de l’enveloppe du bâtiment afin de garantir aux habitants un confort thermique en hiver comme en été.

Pourquoi a-t-on besoin de lui ?

Kesako

Secteur en pleine expansion, la rénovation énergétique des bâtiments est aujourd’hui une priorité. En effet, elle est souvent mentionnée dans le cadre de la transition écologique car il s’agit du principal moyen de réduire de nos émissions de gaz à effet de serre. Mais la rénovation énergétique est aussi un levier crucial pour améliorer la santé des habitants et diminuer leurs factures énergétiques, particulièrement pour les ménages en situation de précarité énergétique. La rénovation énergétique est donc une clé du développement durable par ses trois facettes : économique, sociale et environnementale.

Aujourd’hui en France, seuls 7% des logements affichent une étiquette énergie A ou B, alors que c’est  100% des bâtiments qui devraient atteindre ces étiquettes d’ici 2050. C’est donc un immense chantier qui s’ouvre, car quel que soit le mode de chauffage utilisée – énergie fossile ou renouvelable – la meilleure énergie reste celle que l’on ne consomme pas !

 

Dans cette perspective, la priorité est de limiter l’utilisation du chauffage, et donc d’isoler car cela permet de diminuer les pertes de chaleur. Dans certaines régions, son rôle est même double car à cause du réchauffement climatique une nouvelle exigence de « confort d’été » est en train d’émerger. Dans ce cas, isoler un bâtiment permet d’empêcher la chaleur extérieur d’entrer en cas de forte chaleur, et ainsi d’assurer une température confortable même en été (tout en limitant le recours à la climatisation, qui n’est pas toujours efficace, et qui peut s’avérer excessivement chère). Pour ces différentes raisons, dans une perspective de rénovation globale, il est préférable que l’expert en isolation intervienne avant l’expert en systèmes de chauffage pour que ce dernier puisse dimensionner correctement ses installations.

Bâtiment durable
La Solive - Logo

Face à une telle demande, l’expert en isolation a un rôle majeur à jouer dans les chantiers des décennies à venir.

Pattenr_Sourires.png

Quelles sont ses missions ?

Missions de l'expert en isolation

L’expert en isolation a pour principale mission de réaliser l’isolation de l’enveloppe du bâtiment, c’est-à-dire des murs, du sol et du toit. Pour chacun de ces éléments, il existe différentes techniques, qui sont loin d’être maîtrisées par tous les poseurs d’isolation, certains préférant se spécialiser sur un seul type de travaux.

L’isolation des murs est traditionnellement effectuée par un plaquiste, selon deux techniques différentes : l’isolation thermique par l’intérieur – l’ITI – qui, comme son nom l’indique, consiste à venir ajouter un isolant sur un mur par l’intérieur du bâtiment puis à effectuer les finitions, et l’isolation par l’extérieur – ou ITE – qui consiste cette fois à ajouter l’isolant par l’extérieur et donc changer l’aspect extérieur du bâtiment. Cette dernière technique est plus efficace du point de vue de l’isolation, mais elle est aussi beaucoup plus complexe à mettre en œuvre, et peu d’experts en isolation la maîtrisent tout à fait.

L’isolation du sol peut prendre plusieurs formes, mais consiste généralement à ajouter de l’isolant directement sous le plancher, ou bien au plafond de la pièce qui est à l’étage inférieur (surtout lorsqu’elle n’est pas chauffée et qu’il s’agit du garage…)

Enfin, le toit est un élément crucial à isoler. En effet, étant donné que la chaleur monte, la majeure partie de la chaleur s’échappe par le toit s’il n’y a pas d’isolation pour la maintenir à l’intérieur (environ 30% en moyenne). Selon que les combles sont aménagées ou non, plusieurs solutions peuvent être mises en place par l’expert en isolation. Si les combles ne sont pas aménagées, il est possible de venir « souffler » de la mousse isolante directement dans les combles : il s’agit d’une opération peu chère, qui permet d’effectuer des gains énergétique intéressants, et qui s’est largement démocratisées à travers les offres dites « à 1 € ». Dans le cas où les combles sont aménagées, il est nécessaire d’isoler les « rampants de toiture », c’est-à-dire de mettre de l’isolant par l’intérieur, entre les pièces de charpente. Dans certains cas, il est même possible de faire une opération de sarking, qui consiste à venir rehausser tout le toit pour pouvoir ajouter l’isolation sans prendre d’espace à l’intérieur des combles. Si le sarking est l’équivalent de l’ITE pour le toit, il s’agit de travaux relativement rares qui sont effectués en collaboration avec un couvreur.

Missions de l'expert en isolation

Concrètement, l’expert en isolation doit se procurer les matériaux d’isolation, les poser à l’aide de diverses techniques propres à chaque type de travaux (vissage, collage, soufflage, etc.), ainsi que les finitions qui permettent de cacher et protéger l’isolant (Placo, faux-plafond, bardages, etc.). Il doit également effectuer des travaux secondaires induits par la pose de l’isolant (montage d’échafaudages, retrait d’un ancien isolant, etc.), et travailler en coopération avec le menuisier qui s’occupe des ouvertures (fenêtres, portes, Velux, etc.) pour assurer l’efficacité de l’isolation.

Selon son poste, ou s’il est à son compte, l’expert en isolation peut aussi être amené à conseiller directement ses clients sur les travaux à effectuer, la technique à mettre en œuvre ou encore les matériaux.

Forme_1.png

Quelles sont ses qualités
et ses compétences ?

Professionnel de terrain, l’expert en isolation doit avant tout aimer le travail manuel et être en bonne condition physique pour pouvoir réaliser les activités qui lui incombent. Afin de pallier tous les problèmes qu’il rencontrera lors des travaux, il doit aussi se montrer ingénieux et adaptable. Lorsqu’il est en contact avec des clients, il sait faire preuve d’une bonne aisance relationnelle et a la capacité de communiquer efficacement avec les autres artisans qu’il côtoie.
 

Afin de conseiller au mieux ses clients, il a besoin d’une solide connaissance des différentes techniques d’isolation, des types d’isolant, de leurs particularités, et des réglementations les concernant. Aujourd’hui, c’est un vrai plus pour l’expert en isolation d’avoir des connaissances en matériaux biosourcés, matériaux qui regroupent l’ensemble des isolants d’origine naturelle. Malgré leur coût généralement plus élevé, ceux-ci sont appréciés pour leurs bonnes performances thermiques, leur respirabilité plus grande que les isolants de synthèse et leur vertu environnementale.

Compétences de l'expert en isolation

Quelles perspectives de carrière pour lui ?

Carrière de l'expert en isolation

L’expert en isolation a de multiples possibilités de carrière : il peut commencer en tant que salarié, où il gagnera entre 2000 et 3000 euros brut par mois en salaire d’entrée, en fonction de ses performances et de son poste. Après quelques années d’expérience, il peut aussi choisir de monter sa propre entreprise artisanale et de se mettre à son compte, ce qui lui laissera toute la latitude pour choisir ses chantiers.

En début de carrière, l’expert en isolation commence souvent par travailler sur des maisons individuelles, mais il pourra ensuite se spécialiser sur d’autres chantiers comme la rénovation de d’immeubles collectifs ou de bâtiments publics et tertiaires, ce qui l’amène à opérer sur des chantiers considérablement plus grands. Dans tous les cas, le secteur de l’isolation est en croissance exponentielle et nécessite beaucoup de main-d’œuvre sur toute la France : l’expert en isolation aura toujours du travail !